Audit Energétique & Etude Thermique RT 2012 & Thermographie infrarouge & Infiltrométrie

RT 2012

RT2012 Logo

  • Etude thermique RT 2012  Seine Maritime
  • Attestation finale achevement de travaux Normandie Attestation RT 2012 maison individuelle normandie
  • Test d'infiltrométrie
  • Dpe neuf

Lors d'une demande de permis de construire, il est obligatoire d'effectuer une etude thermique RT 2012 pour la dépose du permis de construire.

Cette étude a besoin de respecter la réglementation thermique RT 2012. (LE B BIO le CEP ).

Avant de construire il faut également savoir que vous avez une obligation de résultat au niveau de la perméabilité à l'air de votre logement.

Il est donc très utile de le savoir et surtout prendre les bonnes décisions avant  le commencement de vos travaux. car  vous devez obtenir un résultat conforme au niveau de la perméabilité à l'air de votre bien, ( test de d'infiltrometrie) avec un resultat inf ou egal à 0.6 m3 h.m².an.

A la fin des travaux vous devez fournir une attestation finale de fin de travaux ou d' achèvement des travaux.

Cette dernière reprendra en partie des données initiales de l'etude thermique sous format XML, puis le résultat du test d'infiltrometrie obtenu ( par un infiltrometre certifié Qualibat ).

Et enfin un DPE neuf.

La société ATICE peut vous aider dans toutes ces démarches. 

Contactez nous !

Principes fondamentaux

1         L’indice B Bio

Orientation et combinaison des espaces en fonction des usages et de la course du soleil, apport solaires passifs qui permet de diminuer les besoins de chauffage et de favoriser l’éclairage naturel.

Disposition afin de tenir compte des conforts été et hiver afin de limiter les surchauffes l’été donc de recourir à des systèmes de rafraichissement.

Les parois vitrées à isolation renforcée e équipement de protection solaire, exemple les végétaux à feuilles caduques, les espace tampon au nord.

Les choix des matériaux de structure, choix du principe de construction, du choix des parois opaques déterminant l’inertie du bâtiment.

Quelle est l’exigence

Bbio ≤ Bbiomax

Obtention du Bbiomax

Bbiomax = Bbiomaxmoyen * (Mbgéo + Mbalt  + Mbsurf)

Bbiomoyen : valeur moyenne du Bbiomax définie par le type d’occupation du bâtiment et par la catégorie Soit Ce1 soit Ce2.

Exemple Catégorie CE2 : bâtiments situés proches d’une zone de bruit. «  Fenêtres fermées, nécessité de posséder un système actif de refroidissement.

Les autres CE1

 

Catégorie CE1

Catégorie CE2

Bbio maxmoyen

60

80

 

H1a

H1b

H1c

H2a

H2b

H2c

H2d

H3

Mbgéo

1.2

1.4

1.2

1.1

1.0

0.9

0.8

0.7

 

< 400 m

401  à 800 m

˃ 800 m

Mbalt

0

0.2

0.4

Mbsurf

Maison individuelles ou accolées mode de calcul selon l’annexe VIII de l’arrêté du 26 octobre 2010.

Mbgéo : coefficient de modulation suivant la localisation géographique.

Mbalt : coefficient de modulation suivant l’altitude

Mbsurf : coefficient de modulation suivant la surface moyenne des logements du bâtiment ou de la partie de bâtiment.

 McGES : coefficient de modulation selon les émissions de gaz à effet de serre GES des énergies utilisées

2         Le Cep la consommation d’énergie primaire porte sur les consommations de chauffage, de production d’eau chaude, d’éclairage des auxiliaires «  c'est-à-dire les pompes, les ventilateurs »  et  de refroidissement.

La Cep n’intègre pas les consommations liées aux appareils spécifiques de la maison exemple : ordinateur télévision plaques de cuisson ...

Cette valeur du Cepmax est fixé à 50 kWh ep/m².an pour les maisons individuelles.

Cette valeur du Cep max est fixé à 57 kWh ep/m².an pour le secteur collectif date 01/2015

Cette valeur est modulable en fonction de la localisation, de l’altitude, l’usage, la surface du logement.

Disposition spécifique :

Lorsque le bâtiment produit de l’électricité, le Cep max peut être augmenté de 12 Kwh ep/m².an

Exigence du Cep ≤ Cep max

Obtention du Cep max = 50 * (Mctype + Mcgéo + Mcalt + McGES )

 

Catégorie CE1

Catégorie CE2

Mctype

1.0

1.2

 

H1a

H1b

H1c

H2a

H2b

H2c

H2d

H3

Mcgéo

1.2

1.3

1.2

1.1

1.0

0.9

0.9

0.8

 

< 400 m

401  à 800 m

˃ 800 m

Mcalt

0

0.2

0.4

 

Contenu en CO2 des réseaux de chaleur et de froid [g/kW.h

 

Cco2<50

50<Cco2<100

100<Cco2<150

Cco2>150

McGES

0.3

0.2

0.1

0.0

Mctype : coefficient de modulation selon le type de bâtiment ou partie de bâtiment et de sa catégorie CE1 / CE2

Mcgéo : coefficient de modulation suivant la localisation géographique.

Mcalt : coefficient de modulation suivant l’altitude

Mcsurf : coefficient de modulation suivant la surface moyenne des logements du bâtiment ou de la partie de bâtiment.

 McGES : coefficient de modulation selon les émissions de gaz à effet de serre GES des énergies utilisées

Coordonnées

  Claude & Jérôme Hamon
14 rue des Balsamines
76430 La remuée

02 35 30 46 70

06 63 04 46 70

06 78 82 15 22


contact@atice.fr